« Stay hungry, stay foolish ! »

Steve JobsLa nouvelle ne vous aura sans doute pas échappé ces derniers jours : malade, Steve Jobs a présenté sa démission. Ce billet s’intéresse au charismatique patron d’Apple, et en particulier à ce touchant discours qu’il a donné en 2005, lors de la remise des diplômes à l’université de Stanford. C’est une des rares fois où l’on a vu cette personnalité intervenir en dehors des traditionnelles keynotes.

Pendant un quart d’heure, il raconte son parcours hors du commun en livrant quelques conseils appropriés à son jeune auditoire. Il évoque l’abandon de ses études universitaires, une décision qui a changé le cours de sa vie pour toujours ; mais aussi son évincement de sa propre entreprise, qui lui a permis de s’investir avec succès dans l’aventure Pixar. Entre-temps, la firme à la pomme va battre de l’aile et le rappelle dans ses rangs. Une fois de plus, il montre à quel point son talent est vaste, en redressant sa société et en lui conférant la grandeur qu’elle a aujourd’hui. Puis il en vient à parler de sa maladie et du rapport qu’il a désormais avec la mort, non sans philosophie, lui qui affirme être prêt à échanger sa technologie pour un après-midi avec Socrate. Il termine son exposé par ces mots : « Stay hungry, stay foolish ! » .

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre »

Découvert il y a quelques années, ce discours très intéressant restera évidemment dans les annales. Toutes les clés du succès sont présentées : savoir ce que l’on veut, croire en son projet, affronter un échec, écouter ses envies, et avoir la passion par-dessus tout. Retenons ces messages, car c’est de cette manière que Steve Jobs a révolutionné le monde des ordinateurs. Ce génie visionnaire donne l’envie d’entreprendre, et le courage de se ressaisir dans les périodes troubles. La dernière fois que j’ai ressenti cela avec une telle intensité, c’était en regardant The Social Network de David Fincher. Merci et bravo pour votre œuvre M. Jobs !

[Steve Jobs Stanford Commencement Speech, 2005 – 15′]

Image : segagman