Plongez au coeur des archives nationales avec l’INA

C’est depuis le 6 Janvier 1975 que l’Institut National des Archives a la lourde (mais précieuse) tâche d’archiver les documents radiophoniques et télévisuels français, et de les partager. Financé grâce à la redevance audiovisuelle, l’INA ne recense pas moins de 1,5 millions d’heures d’archives, ce qui nécessiterait environ 300 années pour tout visionner. En 2006, des centaines de milliers d’émissions, journaux télévisés et autres programmes ont été mis à disposition sur le site officiel, avec 80% du contenu en libre accès.

Cette plateforme en ligne s’avère être une véritable mine d’or d’archives audiovisuelles, qu’elles soient sous forme de discours, de journaux télévisés, de publicités, de débats ou bien de documentaires. Tout est pertinent à analyser, tout permet d’approfondir des connaissances sur des sujets très différents. Vous serez étonné de constater à quel point les choses ont évoluées en France depuis le début du siècle dernier. Il est intéressant de mesurer le degré de popularité d’un évènement dans le temps, de voir comment les choses étaient perçues à l’époque. Et puis, imaginez demain quand nos petits-enfants pourront à leur tour découvrir comment nous vivions aujourd’hui, et comment nos grands-parents vivaient hier… On peut dire d’une certaine manière, que plus le temps passe et plus les vidéos conservées prennent de la valeur. Un peu comme le bon vin.

Le lecteur vidéo et le site en lui-même sont assez bien conçus, même si bien entendu il demeure encore des lacunes au niveau ergonomique et technique. Personnellement, je trouve dommage que le contenu ne soit que partiellement accessible de façon gratuite, car c’est pourtant dans l’intérêt public de savoir d’où nous venons, et de surcroît, je pense que la culture doit être à la portée de tous. Si aucun sujet ne vous venait à l’esprit pour entamer votre visite, vous pouvez tout simplement regarder ou écouter le journal de votre naissance pour connaître l’actualité du jour de votre venue au monde. Ma dernière recommandation à vous faire avant de vous rendre sur ce site, c’est d’être vigilant au temps qui a tendance à passer très vite lorsque l’on s’aventure de liens en liens.

Bon visionnage !

ina.fr