Marquez le coup avec le Jungle Speed !

Quoi de plus convivial qu’un jeu de société pour s’amuser pendant les longues soirées d’hiver ? Si vous êtes à la recherche d’un jeu complètement décalé (et surtout déjanté), je vous propose d’essayer le Jungle Speed. Inventé en 1991 par Thomas Vuarchex et Pierric Yakovenko, le Jungle Speed fait principalement appel aux capacités d’observation et aux réflexes du joueur. Devenu un des produits phare de la société Asmodée qui le réédite à son compte depuis 2002, il offre la possibilité d’être complexifié grâce à des extensions.

Le jeu se compose de 80 cartes et d’un totem en bois. Les cartes se distinguent par leur couleur (violet, orange, jaune, vert) et leurs différents symboles, ou leur caractère spécial (attraper immédiatement le totem, retourner une carte en même temps au bout de trois secondes, ou encore ne prendre en compte que la couleur des symboles). Ces dernières sont distribuées équitablement entre les joueurs qui ne doivent les découvrir qu’au moment de les retourner une-à-une devant eux. Dès que deux cartes concordent (par leur symbole par exemple), le premier joueur concerné à le remarquer doit saisir le totem situé au centre de la table. L’adversaire qui perd le duel devra récupérer la pile de cartes déjà utilisées du vainqueur. Si le totem est attrapé en même temps, celui qui l’a saisi avec le plus de doigts remporte le duel, et celui qui le touche alors qu’il n’avait pas à le faire récupère la pile de cartes de tous les autres joueurs. Le ou les vainqueurs sont ceux qui seront parvenu à se débarrasser de toutes leurs cartes.

La ressemblance des symboles peut facilement induire en erreur, tout comme l’alternance avec les cartes spéciales qui a tendance à semer la confusion. Il n’est pas rare que le jeu ait un côté masochiste lorsque le totem échappe des mains dans la précipitation… C’est pour cela que certains lui préfère sa version plastique, évidemment un peu moins drôle. En 2009, j’ai créé la page « Pour tous ceux qui ont fini accidenté après une partie de Jungle Speed » où des centaines d’aficionados victimes de ce genre d’incident sont venus se confier. En somme, il s’agit d’un recueil de témoignages du monde entier aussi surprenants les uns que les autres, mais qui font forcément sourire car on se retrouve dans la plupart des situations décrites. La page est désormais entre des mains officielles, et malgré le fait que cette expérience fut relativement éphémère, j’en garde un très bon souvenir.

Avec son élégante pochette en tissus, c’est le genre de jeu que l’on peut facilement emmener partout et avec lequel on peut entamer des parties à l’improviste. Comme la plupart des jeux de société, le Jungle Speed est une excellente façon de se retrouver et de passer un bon moment, d’autant plus qu’il gagne en intérêt quand le nombre de joueur est important.

Avec quelques contraintes supplémentaires, voilà comment peut se passer une partie de Jungle Speed entre amis…

junglespeed.fr, asmodee.com