Il était le premier homme à marcher sur la Lune

Neil Armstrong (1930-2012)

Portrait de Neil Armstrong le 1er Juillet 1969.

C’est lui que le destin avait choisi pour accomplir ce vieux rêve de l’humanité, qui était de marquer un jour l’empreinte de ses pas sur le sol de la Lune, unique satellite naturel de notre bonne vieille planète. C’était pendant l’été, dans la nuit du lundi 21 juillet 1969. Un jour gravé dans les esprits de ceux qui ont vécu l’évènement autour du poste de radio ou de télévision (pour les mieux équipés), et de ceux qui regardaient au même moment la Lune en essayant de réaliser.

La mission Apollo 11 embarquait trois hommes à bord du vaisseau du même nom : Neil Armstrong, Michael Collins et Buzz Aldrin, pour une durée très exacte de 195 heures, 18 minutes et 35 secondes entre le départ et le retour sur Terre. Tandis que ses collègues se concentrent à bord du module lunaire Eagle pour alunir sur la mer de la Tranquillité, Michael Collins est quant à lui contraint de rester seul en orbite aux commandes d’Apollo 11. Neil Armstrong descend le premier l’échelle du module lunaire vers 2 h 56 UTC, et accompagne ses premiers pas sur le satellite avec sa célèbre réplique, rentrant dès lors dans l’histoire. Il est rejoint quelques instants plus tard par Buzz Aldrin.

« That’s one small step for [a] man, one giant leap for mankind ». (Neil Armstrong depuis la Lune, 21 Juillet 1969)

Neil Alden Armstrong nous a quitté à l’âge de 82 ans pour retourner définitivement dans les étoiles. Il était considéré depuis plus de quatre décennies comme un véritable héros des temps modernes. Rest in Peace.

Et maintenant ? Qui sera le prochain (ou la prochaine !) à marcher sur la planète rouge ? Et surtout, quand et avec quoi ? A quel coût ? L’honneur sera-t-il cette fois-ci pour la Chine ou la Russie, ou bien de nouveau pour l’Amérique ? Autant de questions dont nous connaîtrons probablement la réponse au cours de ce siècle.

« C’est un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité »

Image